Photo : POLINE RENOU


CONCERTS

Samedi 6 avril et dimanche 7 avril 2019


Wiederum, Wiederum...*


Réinventions d'après Schumann


Collaboration Ensemble Offrandes / Pont Supérieur – Pôle Supérieur d’Enseignement Spectacle Vivant Bretagne Pays de la Loire / Conservatoire du Mans


La Fonderie, Le Mans
Samedi 6 avril 2019 à 20h
Dimanche 7 avril 2019 à 16h

Et plus loin...
Le 20 mai 2019 à Nantes et le 21 mai 2019 à Rennes

 


À partir de trois opus de Robert Schumann (1810-1856), pour voix et piano (les cycles La vie et l’amour d’une femme op.42 et les Chants de la reine Marie Stuart op.135) ou piano seul (Scènes d’Enfant op.15), onze compositeurs ont cherché à imaginer leur propre musique.

De la candeur – feinte ? – de l’op.15 à l’hébétude de l’op.135 (l’une des dernières pièces de Schumann, peu donnée au concert et comme au souffle raréfié, loin de l’amplitude et de la profusion sonore des périodes précédentes du compositeur) en passant par l’expression solaire du cycle dédié à Clara : autant de pistes possibles pour les réinventions des onze compositrices et compositeurs du Pont Supérieur et du Conservatoire du Mans.


Avec
Sophie Belloir mezzo
Samuel Boré piano
Eszter Borka violoncelle**
Stéphane Charlot saxophone
Camille Chaumont flûte**
Maud Chauvet violon**
Maël Fauvy guitare**
Christopher Gibert direction
Paul Gil flûte**
Maxence Gutierrez piano**
Constant Le Barh clarinette**
Malo Lintanf saxophone**
Anne-Lise Vaumoron guitare**
Estelle Vernay direction
Sébastien Vidal direction

ainsi que
Hugo Bihr composition
Thierry Montlahuc connaissance de la langue allemande
Martin Moulin conception, direction artistique
Guillaume Petit composition

*Schumann (encore et toujours...)
** également compositrices, compositeurs



Retrouvez ici l'interview de Martin Moulin par Hugues Besnard dans la très belle émission Classique Classique sur Radio Alpa 107.3 Le Mans :




15 au 20 avril 2019


Schippel le bourgeois


Résidence de création aux Quinconces-L'Espal



Les Quinconces-L’espal, Scène Nationale du Mans
Du lundi 15 au samedi 20 avril 2019
Résidence de création au Petit Théâtre


Après plusieurs présentations des étapes de travail à la Fonderie de Schippel le bourgeois, opéra de chambre composé par Martin Moulin d’après Carl Sternheim, Offrandes s’installe au Petit Théâtre des Quinconces du 15 au 20 avril prochains avant la création prévue début 2020 à la Scène Nationale. Nouveau lieu, nouveaux sons, nouveaux espaces…

Venez nombreux suivre ce nouvel épisode de Schippel, trublion de la bourgeoisie !



Avec
Laure Balteaux cello, voix
Frode Bjørnstad regard extérieur
Samuel Boré piano, voix
Stéphane Charlot saxophone, voix
Patrick Condé comédien
Jean-Christophe Garnier percussions, voix
Guillaume Grimal clarinette, voix
Olivier Mingam violon, voix
Martin Moulin direction, composition




28 avril 2019 - 17h


Offrandes au Festival Variations 2019


A l'invitation du Lieu Unique



Ateliers de Bitche
Offrandes au Festival Variations 2019 (Nantes, le Lieu Unique)
Samuel Boré joue Gustav Mahler et Thelonious Monk
Dimanche 28 avril 2019 à 17h
Renseignements et réservations : 02 40 12 14 34
http://festival-variations.fr


Mahler et Monk, deux mondes musicaux que tout semble opposer, mais que Samuel Boré fait dialoguer dans un concert inédit : les adagiettos vénéneux de l’un répondant aux harmonies anguleuses de l’autre. Alors que Mahler est obsédé par l’héritage de Beethoven et hanté par la figure de Wagner, Monk est fasciné par Duke Ellington et porte en lui le patrimoine musical de James P. Johnson. Ces deux génies ont en commun d’avoir été stigmatisés : Mahler en tant que juif dans l’ancien empire autrichien, Monk en tant que noir aux États-Unis au début du 20e siècle. La découverte de leurs mondes sonores a marqué l'adolescence de Samuel Boré, qui les fait aujourd'hui se rencontrer autour de son piano.





LA FIEVRE DU SAMEDI MATIN


La fièvre du samedi matin n°88


Réinventions d'après Schumann


Wiederum, Wiederum...*


Collaboration Ensemble Offrandes / Pont Supérieur – Pôle Supérieur d’Enseignement Spectacle Vivant Bretagne Pays de la Loire / Conservatoire du Mans




La Fonderie, Le Mans
Samedi 6 avril 2019 à 11h
Entrée libre



De la candeur – feinte ? – de l’op.15 à l’hébétude de l’op.135 (l’une des dernières pièces de Schumann, peu donnée au concert et comme au souffle raréfié, loin de l’amplitude et de la profusion sonore des périodes précédentes du compositeur) en passant par l’expression solaire du cycle dédié à Clara : autant de pistes possibles pour les réinventions des onze compositeurs du Pont Supérieur et du Conservatoire du Mans.


Avec
Sophie Belloir mezzo
Samuel Boré piano
Eszter Borka violoncelle**
Stéphane Charlot saxophone
Camille Chaumont flûte**
Maud Chauvet violon**
Maël Fauvy guitare**
Christopher Gibert direction
Paul Gil flûte**
Maxence Gutierrez piano**
Constant Le Barh clarinette**
Malo Lintanf saxophone**
Anne-Lise Vaumoron guitare**
Estelle Vernay direction
Sébastien Vidal direction

ainsi que
Hugo Bihr composition
Thierry Montlahuc connaissance de la langue allemande
Martin Moulin conception, direction artistique
Guillaume Petit composition

*Schumann (encore et toujours...)
** également compositrices, compositeurs